IMPORTANT : Rappel produit - Solution pour lentilles souples Bio Confort
Le fabricant CooperVision rappelle volontairement sa solution d’entretien pour lentilles de contact Hy-Care® et Bio Confort du marché, avec effet immédiat. Merci de lire les informations s’y rapportant et de suivre les recommandations jointes.

PRECILENS

La croissance de la pandémie de myopie évolue au niveau mondial, particulièrement chez les enfants et les jeunes. En effet, l’Institut Brien Holden estime que d’ici 2050, la moitié de la population sera myope, dont 10% avec une forte myopie (c’est-à-dire au-delà de -6.00D).

Par ailleurs, le Syndicat National des Ophtalmologistes de France (SNOF) estime que les jeunes de 16 à 24 ans sont près de deux fois plus touchés par ce trouble visuel que les personnes âgées.

D’autre part, il va sans dire que la crise sanitaire a eu un impact considérable sur la vue des enfants et des jeunes depuis 2020. En effet, les multiples périodes de confinement ont engendré une modification de comportements qui se traduisent par une sollicitation excessive de leur vue face aux écrans. En conséquence, cela a causé des effets secondaires non-négligeables, impactant leur développement et leur croissance. En effet, selon le Baromètre de la Santé Visuelle, 39 % des 16-24 ans ont ressenti des troubles visuels non observés jusqu’alors.

Saviez-vous que la vue était un sens capital dans le développement des enfants ?

En effet, 80% de leur apprentissage se fait au travers de leurs yeux selon l’ASNAV. C’est pourquoi la nécessité de corriger leur vision en leur apportant des traitements efficaces dès le plus jeune âge devient prioritaire et indispensable, car l’évolution de la myopie est d’autant plus importante qu’elle commence jeune.

Qui plus est, si l’évolution de la myopie n’est pas traitée durant l’enfance ou l’adolescence, cela augmente le risque de développer de fortes pathologies à l’âge adulte, telles que la cataracte, le glaucome, ou encore la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

Pourquoi parle-t-on d’évolution de la myopie ?

Il est important de comprendre d’où vient la myopie et à quoi celle-ci est due. Ce trouble visuel se traduit par un œil trop long ou une cornée trop courbée, produisant ainsi une distance trop importante entre la cornée et la rétine de l’individu. C’est la raison pour laquelle une personne myope voit très bien de près (vision nette), mais mal de loin (vision floue), car l’image se forme en avant de sa rétine.

Toutefois, contrairement à ce que l’on pourrait croire, la myopie n’apparait pas à la naissance, mais plutôt au cours de l’enfance, dès le plus jeune âge. Elle se développe ensuite durant l’adolescence, pour se stabiliser à partir de l’âge adulte, soit autour de 20-25 ans, car l’œil ne croît plus.

Une prise en charge précoce et poussée de l’évolution de la myopie infantile est l’une de nos priorités majeures, afin de garantir aux enfants et aux jeunes un avenir meilleur.

Quelles sont les causes et conséquences de la myopie ?

Les causes de la myopie sont diverses. Elles peuvent être d’ordre génétique, environnemental, mais peuvent aussi être dues au temps passé face aux écrans.

La génétique
Comme pour diverses maladies, l’hérédité joue un rôle majeur. Ainsi, les chances de développer la myopie chez un enfant sont doubles lorsque l’un des parents est myope, et elles sont triples lorsque les deux parents le sont.

L’environnement
Un enfant qui profite au moins de deux heures par jour de la lumière extérieure est moins susceptible de développer une myopie. En effet, la lumière naturelle, qui permet de réguler la croissance de l’œil, est un excellent moyen de ralentir l’évolution de la myopie ; si toutefois ils s’y exposent. Si ce n’est pas le cas, ces rayons lumineux ne contribueront plus à leur garantir une bonne acuité visuelle.

Les écrans
Ces derniers, qui disposent d’une lumière artificielle (qu’on appelle également la lumière bleue), sollicitent fortement la vision de près, ce qui ne permet plus à l’œil d’accommoder sa vue pour la vision de loin. Ce défaut d’ajustement cause une fragilisation de l’élongation de l’œil, et devient à l’origine d’une myopie que l’on appelle « myopie accommodative ». A force de lire, jouer ou travailler sur des écrans, l’enfant verra alors sa myopie en évolution.

Il est important de noter que plus la myopie commence tôt, plus le risque d’être fortement myope est grand car l’évolution de la myopie continue d’augmenter tout au long du développement de l’individu. Si la myopie n’est pas traitée dès les premiers signes, elle peut engendrer une forte myopie, cette dernière pouvant quant à elle engendrer des pathologies oculaires plus graves, telles que :

  • Une cataracte précoce (5x plus de risque)
  • Un glaucome (14x plus de risque)
  • Un décollement de rétine (22x plus de risque)
  • Une dégénérescence maculaire liée à l’âge (41x plus de risque)

Préservons dès maintenant la santé visuelle de nos enfants

Il est possible d’agir dès aujourd’hui afin de permettre à nos enfants d’avoir une meilleure vue et par conséquent, une meilleure qualité de vie lorsqu’ils atteindront l’âge adulte.

Afin de vous accompagner de plus près dans le suivi de l’évolution de la myopie de votre enfant, voici quelques éléments de réponse aux questions que plusieurs parents se posent :

▶ Quels sont les signes de myopie à prendre en compte chez mon enfant ?

Si vous remarquez votre enfant plisser les yeux pour voir de loin, se pencher sur sa feuille pour écrire et/ou dessiner, ou se rapprocher près des écrans pour lire (télévision, tablette ou portable), c’est qu’il commence à rencontrer des difficultés pour voir de loin, et donc, à manifester des signes évidents de la myopie.

Un enfant myope peut également se plaindre de douleurs oculaires, de maux de tête récurrents, et peut être susceptible de cligner excessivement des yeux ou de se frotter les yeux.

▶ A quel moment consulter un professionnel de santé ?

Dès lors que vous constatez les premiers signes mentionnés ci-avant, une consultation chez un ophtalmologiste s’impose, quel que soit son âge. Toutefois, s’il est vrai que ces signes peuvent être des avertissements pour les parents, il est à noter il n’en existe pas toujours laissant présager l’apparition de la myopie. En effet, les enfants ne se rendent pas toujours compte que leur vision s’affaiblit, et donc, ne manifestent aucun comportement dit « anormal ». C’est pourquoi, si les deux parents de l’enfant sont myopes, il est fortement recommandé de contrôler sa vue chez un professionnel de santé dès l’âge de 5 ans.

▶ Comment ralentir l’évolution de la myopie de mon enfant ?

Si les bonnes pratiques naturelles sont conseillées, telles que favoriser les activités en extérieur, limiter le temps d’exposition aux écrans à 2h par jour, ou encore effectuer des pauses chaque 30 minutes, elles n’en demeurent pas moins insuffisantes. Une solution optique est en effet nécessaire.

C’est pourquoi, nous proposons différents designs de lentilles de contact sur mesure, spécifiques aux besoins visuels de chaque enfant, afin de contrôler la myopie infantile et de leur garantir ainsi une liberté de vision dans leur quotidien.